Epectase

Belgian Intense Orgasmic Triple

En français, Epectase désigne la mort pendant l'orgasme. Nombre de personnes sont passés de vie à trépas de cette manière, dont certaines illustres, et parfois honteuse:
Attila (453), Les Saintetés Paul II (1471) & Pie IV (1565), Mr le Président de la République Félix Faure (1899), Monseigneur le Cardinal Danielou (1974), Nelson Rockefeller (1979),
Michael Hutchence (INXS - 1997)

Originellement, Epectase vient du grec epéktasis, extension, signifiant un progrès de l'homme vers Dieu, par exemple par la réalisation de bonnes actions. Mais, suite au décès "de crise cardiaque" du Cardinal Danielou à Paris en 1974, et suite à la communication du Vatican stipulant que le cardinal est "mort dans l'Epectase de l'apôtre", le terme a été détourné, devenant ainsi le décès pendant l'orgasme.

 En créant l'Epectase, nous voulions une bière de plaisir, joyeusement excessive, une bière générant à la fois délectation et culpabilité chez celui qui la déguste. Bref, un plaisir coupable.

 Utilisant des houblons cultivés à Gozée, l'Epectase a toutes les caractéristiques classiques d'une triple belge: blonde, forte en nez, goût légèrement épicé amené uniquement par la levure, un goût malté et une présence agréable d'alcool. Toutefois, l'utilisation d'un mélange de houblons à froid lui confère une légèreté et un subtil arôme fruité la rendant unique et très facile à boire.

Epectase se veut un hommage non pas à ces personnages ayant transformé la "petite mort" en mort réelle, mais bien aux malheureuses ayant assisté au trépas et ayant dû en subir les conséquences.


Conseils culinaires: par définition, l'Epectase peut à elle seule faire trépasser les plus valeureux et hardis compagnons. Toute personne raisonnable s'abstiendra de combiner ce nectar intense et quasi létal avec des quantités excessives de mets copieux et délectables. Mais, pourquoi être raisonnable?

Epectase_Bouteille_33cl_02