Chaque brasserie a son histoire. 

Voici la nôtre.

shutterstock_723556750-1

La Brasserie à Roulettes commence avec un kit à 50 euros reçu du beau-frère au tirage au sort de Noël. C'est un apprentissage par essais & erreurs, des brassins maladroits à la casserole, des dizaines de bière trop troubles et involontairement acides, des amitiés mises à l'épreuve au moment de goûter le breuvage approximatif proposé fièrement.

 


Après beaucoup de lecture, de discussions, d'achat de matériel, de cours, et de brassins entre amis, l'équipe de la Brasserie à Roulettes se forme et est capable alors de maîtriser la production de grandes bières. En 20 litres...

Moment choisi par le beau-frère pour demander la production de 1200 litres d'une bière qui n'existe pas encore et qu'il faut créer de tout pièce à son goût. Débarquement chez le beau-frère, matériel sous le bras. Au choix, des dizaines de malts et de houblons, des épices, et même plusieurs types de levures. Après deux scéances de brassage collectif et une vingtaine de prototypes, la bière était créée, le village arrosé, et le beauf contenté. Mobile et efficace, la Brasserie à Roulettes était née.

Dans sa lancée, les gaillards créent leur première production la "Ale Beback", déploient leurs propres instllations. Voyant grand dès le départ, la Brasserie à Roulettes à installé 4 cuves de 2000 litres et 4 cuves de 4000 litres. "J'ai hésité à prendre des 8000", dira même confiant un des acolytes. 


Désireuse de partager, la Brasserie à Roulettes propose ses meilleures créations, ainsi que son savoir faire à ceux qui désirent créer leur propre bière, en petite, moyenne et grande taille.

Go go Roulettes !

Wrong or no access token.